LA REPRÉSENTATIVITÉ DES MUSICIENS

Combien?
34 instances d’avis (commissions et conseils) pour le secteur culturel en FWB.
Ah ouais, quand même…

 

On parle en notre nom, sans nous demander notre avis.

Chaque jour, des décisions sont prises et des budgets alloués au nom des artistes ou dans leur intérêt présumé. Rares sont les musiciens qui conseillent les décideurs et les législateurs.

CE QUE NOUS DEMANDONS :

  • Être présent, consulté ou entendu dans ces instances; le FACIR est un porte-voix de la réalité des musiciens.
  • Une meilleure transparence et une circulation d’info plus limpide sur les décisions concernant notre écosystème

EN PRATIQUE :

Notre travail de lobbying porte ses fruits, nous sommes écoutés par les politiques et les institutions, en qualité d’organisation représentative du secteur (FACIR reconnu comme ORUA – Organisme Représentatif d’Utilisateurs Agréés), FACIR administrateur de Court-Circuit, de (feu le) Guichet des Arts, co-fondateur du RISA (Rassemblement des Intermittents du Secteur des Arts), et de la IAO (International Artist Organisation : lobbying au niveau européen).