Charte

  • 1. REPRÉSENTATION :

Le FACIR, Fédération des Auteurs, Compositeurs et Interprètes Réunis, se donne pour vocation de les représenter auprès des instances dirigeantes et décisionnelles.

Le FACIR,  s’engage à valoriser toutes les musiques de la Fédération Wallonie-Bruxelles dans leur diversité et leur originalité (pop, rock, jazz, chanson, funk, reggae, world, trad, rap, jeune public, musiques électroniques, classique, « inclassables »,…).

  • 2. FÉDÉRER :

Le FACIR veut fédérer les Auteurs, ­Compositeurs et ­Interprètes de la FWB et les représenter au cœur de la vie publique.

Il est essentiel de sensibiliser les différents acteurs culturels au rôle de la culture et de la musique en particulier: journalistes, animateurs, organisateurs, programmateurs, éditeurs, sociétés de droits d’auteurs … et le public.

  • 3. LA PLACE DE LA CULTURE :

Les Auteurs, ­Compositeurs­ et Interprètes, comme les autres artistes, jouent un rôle central dans la construction d’un imaginaire collectif, pilier indispensable à la vie en société et la démocratie.

La culture est un ciment de nos sociétés, une composante essentielle de ce qui nous rend humain. Elle doit notamment reprendre une place active dans l’enseignement.

  • 4. CONSULTATION :

Le FACIR revendique sa position d’interlocuteur privilégié à tous les niveaux de pouvoir et de consultation pour assurer et garantir la cohérence, la cohésion et la bonne gouvernance de la filière entre l’enseignement, la création, la promotion, la diffusion et l’emploi artistique.

Dans ce but, le FACIR œuvre à la présence d’un ou plusieurs de ses membres dans les conseils d’avis des différentes instances concernées, et notamment dans les différents conseils d’attribution des subventions.

  • 5. STATUT D’ARTISTE :

Le FACIR milite pour la mise en place d’un statut fiscal et social adapté aux artistes et techniciens du spectacle, dont l’activité est intermittente et diversifiée, et cela, qu’ils aient choisi de travailler comme salariés ou comme indépendants.

  • 6. BUDGETS :

Le FACIR est attentif à la bonne gestion des budgets et moyens alloués au secteur musical et au développement de filières qui permettent son financement.

  • 7. MÉDIAS:

Le FACIR veille au respect de la diversité culturelle et à la présence des Auteurs, Compositeurs­ et Interprètes de la FWB dans les différents médias en Belgique.

En tant que média et service public de référence, la RTBF a une responsabilité particulière pour garantir cette diversité et valoriser nos artistes.

Le FACIR entend ainsi consolider les ponts indispensables entre la scène, les supports audiovisuels et les médias.

  • 8. POLITIQUE :

Le FACIR est attentif aux programmes des différents partis politiques concernant la culture.

Le FACIR travaille de concert avec des porteurs d’initiatives pertinentes face aux politiques d’austérité en Belgique et en Europe.

Le FACIR s’inscrit dans l’esprit de la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles (2005), convention dont la Belgique est signataire mais qu’elle n’a pas encore ratifiée.

Le FACIR se reconnait dans la définition de la culture comme 4ème pilier du développement durable (déclaration de Mexico, Sommet Mondial de CGLU – Cités et Gouvernements Locaux Unis*).

*CGLU est le principal organisme de représentation des gouvernements locaux auprès des Nations Unies et de la communauté internationale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *