Réforme du statut d’artiste – UPAC-T écrit aux ministres

Le 14 juillet dernier, la Conférence interministérielle de la Culture (CIM) présidée par Jan Jambon a institué un groupe de travail « artistes », dont l’ordre du jour incluait la réforme structurelle du statut d’artiste.
UPAC-T contacte alors la ministre de la culture, Mme. Bénédicte Linard et le vice-Premier ministre et ministre fédéral des Affaires sociales et de la Santé, M. Frank Vandenbroucke suite au retard vraisemblable de ce groupe de travail qui devait rendre un rapport en décembre. Il semblerait que le groupe ne s’est jamais réuni et que le rapport ne sera pas rendu dans ce calendrier.

UPAC-T c’est l’Union de Professionnel·les des Arts et de la Création – pôle de Travailleur·euses créée pendant le confinement en réponse à l’impact de la crise COVID sur le secteur artistique et culturel.

Statut de l’artiste: l’heure des réalités

Le fédéral confirme une réforme du statut de l’artiste. La Flandre est aux abonnés absents. La ministre Linard trace la ligne verte : un statut fédéral concerté avec les communautés, centré sur la création. En seraient exclus production et diffusion.
Où en est la réforme du statut d’artiste, évoquée durant toute la crise covid ? « Le Gouvernement examinera en concertation avec le secteur et les partenaires sociaux comment poursuivre la réforme du statut social des artistes. Le Gouvernement formulera des propositions précises, objectives et justes pour les artistes actuels et en devenir, qui valorisent l’ensemble des étapes du travail de création, de la répétition à la représentation, publication et vente. » Tel est l’accord du gouvernement De Croo dégagé ce 30 septembre.

“Réforme du statut” : Une vingtaine de balises co-signées par 37 fédérations professionnelles !

Depuis le confinement, un groupe de travail a été mis en place pour réfléchir de manière transversale à l’amélioration de « la protection sociale des travailleur·euses intermittent·es des Arts et de la Culture » dont la précarité structurelle a été mise en lumière à l’occasion de la crise.

Afin d’accompagner de manière constructive les volontés politiques de réforme de l’actuel « statut de l’artiste » inscrites dans l’accord de gouvernement, nous portons à votre attention le document annexé où vous lirez une vingtaine de priorités partagées et co-signées par 37 fédérations / organisations professionnelles.

Nous espérons évidemment continuer à tenir un rôle d’interlocuteur·rice privilégié·e dans les futures discussions qui nourriront la réforme de la protection sociale des travailleur·euses de notre secteur.

[Ce document a été transmis ) l’ensemble du gouvernement fédéral ainsi qu’aux médias (FR/NL).]